Global Media Forum 2017 - Des micros et caméras pour la paix universelle

La 10ème édition du Global Media Forum de la « Deutsche Welle » (DW) organisé du 19 au 21 juin 2017 à Bonn, a mis en valeur la diversité culturelle. Des journalistes, des acteurs de la société civile et des représentants des institutions de promotion des droits de l’homme et la liberté d’expression ont participé à une quarantaine d’activités dans les arcades de l’ancien siège du premier parlement allemand. Parmi ces derniers, il y avait le journaliste gabonais Charles Stéphane Mavoungou qui a bénéficié d’une bourse de participation. En salle de conférence Agrandir l'image Global Media Forum 2017 de la " Deutsche Welle'' (© Charles Stéphane Mavoungou) Plus de 2000 participants originaires de 130 pays étaient présents à ce forum. L’avènement du numérique avec internet a occasionné l’éclosion des nouvelles à caractère propagandiste. Les  réseaux sociaux  sont très prisés. Certains experts déclarent qu’ils seraient devenus la première source d’information en lieu et place de la radiodiffusion. C’est le sujet qui a marqué l’ouverture des assises. Pour le Directeur Général de la « Deutsche Welle » Peter Limbourg, les journalistes doivent rester fidèles aux règles d’éthique et de déontologie. Les devoirs de neutralité et la publication de la vérité s’imposent encore aujourd’hui et pour l’avenir comme un principe élémentaire dans la pratique de ce noble métier.

Comme chaque année, la DW récompense  un journaliste ou  une organisation pour des efforts exceptionnels comme presse indépendante et gratuite. Cette année, le récipiendaire du «DW Free Speech Award » 2017 est Jeff Mason, président de l'Association des Correspondants de la Maison Blanche aux États-Unis.

Global Media Forum 2017

L'affiche officielle