Il était une fois 4 élèves PASCH venant du Gabon à Birklehof, partie 3

Dans cette troisième partie, MICKOTO Pamphile Arold Junior (Lycée d’application Nelson Mandela) nous raconte son séjour après son retour :

«A) Vie pratique

Merci au programme PASCH ! Agrandir l'image Les élèves PASCH du Gabon: Perrina, Pamphile et Estefania (© MICKOTO Pamphile Arold Junior ) Logement:

Nous avons séjourné à Hinterzarten, plus précisément à Schule Birklehof. Un endroit très beau situé en plein cœur de la Schwarzwald. L’établissement est une école-internat comprenant des installations modernes et en très bon état. Le bâtiment dans lequel je résidais comprenait une vingtaine de chambres, deux living-rooms, et 6 salles de bains et WC communes. Ma chambre comprenait deux bureaux, deux placards et un escalier qui menait aux deux lits situés à l’étage. Mon camarade de chambre était un ressortissant chinois très sympathique. L’établissement comprenait également des bâtiments scolaires, une cantine, un chillout-lounge, un gymnase, une salle de sport, une salle de musique et fête et un plateau de sport.

Vie quotidienne:

La journée commençait avec un petit-déjeuner pour tous de 8h15 à 9h00. Ensuite, nous avions cours pendant 1h30 suivi d’une pause puis un autre cours pour finir à 12h30 et déjeuner à la cantine. Les plats étaient le plus souvent de la nourriture allemande qui était bonne à manger même si j’avoue que j’ai parfois eu du mal à finir mon assiette. Le déjeuner durait 1h30 puis nous avions encore cours de 14h à 15h. Le plus souvent les cours en après-midi étaient des projets à réaliser (présenter son pays, réaliser un clip vidéo etc.) ou des visionnages de films. De 15h30 à 18h30 il y avait une première série d’activités parmi lesquelles football, basketball, danse, yoga, randonnée. Le plus souvent, je jouais au football avec des amis marocains, tunisiens, algériens et sénégalais ou au tennis de table avec un ami bulgare. Le diner prenait place à 18h30 et de 19h30 à 22h nous pouvions participer à d’autres activités. A 22h nous nous réunissions tous au living room pour assister au Flurbesprechung durant lequel nous faisions avec nos Betreuer (encadreurs) le bilan de la journée et apprenions le programme du lendemain. Les cours étaient dispensés intégralement en allemand, mon professeur Frau Inga était une femme très gentille et à l’écoute. J’ai appris beaucoup grâce à elle. Chaque vendredi soir avait lieu une Party dans la salle de musique, une fête organisée par les Betreuer de 19h30 à 23h. A l’image d’une boîte de nuit je dansais aux rythmes endiablés, tout joyeux, avec mes nouveaux amis. Les samedis et dimanches nous n’avions pas cours. Ces jours étaient réservés aux sorties et aux activités. Salut depuis Hinterzarten ! Agrandir l'image Pamphile en compagnie de son professeur Madame Inga (© MICKOTO Pamphile Arold Junior )

Tourisme et découverte:

Les sorties se faisaient toujours en présence des Betreuer. Pour notre première sortie, nous sommes allés au Musée de Karlsruhe. Un endroit que j’ai trouvé très intéressant et éducatif notamment sur la littérature, la télécommunication et les jeux-vidéos. Ensuite nous sommes allés à Freiburg, une ville très belle, propre et assez calme. J’étais très impressionné par les paysages et l’architecture de ces villes très différents de ce que l’on rencontre ici. Notre visite à Stuttgart, plus précisément au Musée Mercedes-Benz fut surement la plus belle. J’étais ébloui devant les centaines de véhicules exposés anciens, comme nouveaux et de tous genres. Lors de la deuxième sortie à Freiburg, nous sommes allés à l’Université Albert Ludwigs. Un endroit impressionnant, où nous avons été renseignés sur les  différentes facultés présentes et comment faire pour les intégrer. Nous avons également visité la bibliothèque universitaire immense et très propice aux études. A chaque sorties, nous avions du temps libre allant de 1h à 2h pour faire des achats ou visiter la ville en groupes de 3 personnes minimum. A partir de la deuxième semaine, nous avions le droit de nous rendre à Hinterzarten sans les Betreuer de 16h à 18h30 du lundi au vendredi, je faisais des achats au supermarché de la ville EDEKA ou je m’asseyais dans un café avec des amis. La dernière sortie fut à la station de saut à ski, un très bel endroit que j’ai également bien apprécié.

B) Bilan et suggestions

Ces trois semaines passées en Allemagne furent les plus enrichissantes de ma vie. D‘abord le plan culturel, ensuite sur le plan social et enfin sur le plan moral. J’ai beaucoup amélioré mon niveau de langue surtout mon vocabulaire et mon accent. J’ai découvert un pays magnifique, là où il fait bon vivre et les gens sont accueillants. Je me suis aussi imprégné de la culture allemande par exemple: je sais désormais qu’ils détestent les retards et qu‘ils apprécient particulièrement le café, le chocolat, les bières et le cochon. J’ai appris à vivre en communauté, en contact de différentes cultures et les contraintes qui s‘y affèrent. J’ai rencontré des gens incroyables venants du monde entier. Nous avons créé en trois semaines des relations très fortes et nous gardons le contact grâce aux réseaux sociaux. Les larmes sans fin que j’ai versée le jour du départ sont un exemple de mon attachement à ce lieu, à ces personnes, inoubliables.

Je tiens à remercier les professeurs d’allemands du Lycée d’Application et de l’Institution Immaculée Conception, l’Ambassade d’Allemagne, Goethe Institut et surtout l’initiative PASCH pour m’avoir permis de participer à cette aventure exceptionnelle.

J’espère de tout cœur poursuivre mes études universitaires dans ce pays qui restera à jamais gravé en moi.»

Les impressions de Pamphile

En classe d'allemand