Des élèves gabonais en séjour en Allemagne, dernier épisode

Dans ce dernier épisode, AMBOUGOU Oriane (Lycée français Blaise Pascal) nous raconte son séjour après son retour :

«Cet été, j'ai vécu le meilleur voyage de ma vie autant sur le plan culturel qu’humain. En effet, je faisais partie du groupe 29 avec Junior et dix autres jeunes de 5 pays différents: la Bulgarie, la Roumanie, le Japon, le Sénégal et l’Égypte. Ensemble, nous avons visité 5 villes : Bonn, Cologne, Berlin, Munich et Neustadt. Souvent nous faisions aussi des excursions d'une journée dans des villes voisines. 

Il faut avouer que les premiers jours n'étaient pas de tout repos car le rythme était assez intense mais les activités étaient aussi ludiques que pédagogique et parfois même très surprenantes !

Lors de notre séjour à Bonn par exemple, nos guides nous ont donné un questionnaire dont les réponses se trouvaient soit dans les villes...Soit auprès des habitants ! Il se trouve par ailleurs que ces derniers étaient très ouverts et répondaient volontiers à nos question même les plus amusantes comme:

" Excusez-moi Mr, pouvez-vous me dire en quoi les Bonnois se déguisent-ils lors du Carnaval ? " ou encore "Quel est le mot le plus compliqué en allemand ?"  Inutile de vous préciser qu'à cette question, même en l'écoutant plusieurs fois j'ai eu beaucoup de difficulté à le retenir... Le lendemain nous avons pris notre première photo de groupe avec nos guides dans le jardin de l'université de Bonn (un ancien château).

Avant d'aller chacun dans sa famille d'accueil à Neustadt, nous avons participé à une soirée durant laquelle tous les élèves du programme devaient présenter leurs pays. Nous étions environs 5 groupes de 12 environ et il y avait plus d'une dizaine de nationalités ! Tous des adolescents du monde entier avec des cultures parfois proches et parfois surprenantes. Nous ne nous comprenions pas toujours très bien à cause de la langue mais lors de cette soirée nous nous sommes découverts une langue commune, universelle: la musique. Vers la fin de cette soirée internationale, nous avons dansé sur des musiques de tous les horizons !

Puis arriva ce que je redoutais le plus: les deux semaines en famille d'accueil. Stress inutile vu que ces derniers étaient très accueillants et ouverts. En effet, ils étaient très curieux concernant la culture gabonaise car là-bas, presque personne ne connaissait notre pays. Par contre presque tout le monde connaissait Aubameyang ! J'allais au lycée durant la semaine avec l'ainé (où je retrouvais les autres de mon groupe) et le weekend on organisait des après-midi à la piscine, dans un centre commercial ou un parc d'attraction...Bref on ne s'ennuyait pas !

Devant la Porte de Brandenbourg Agrandir l'image Oriane, Junior et leurs camarades devant la Porte de Brandenbourg (© Oriane Ambougou) Suite à cela, Berlin et Munich les deux dernières villes semblèrent des séjours de courte durée. Nous avons vu le célèbre Mur de Berlin où j'ai pris cette photo au côté de Yutaro, l'un des deux japonais de mon groupe. Le mur est loin d'être triste : il est recouvert de fresque ! Seuls les musées rappellent son histoire dramatique.  De plus, la ville est ultra cosmopolite ! La mixité semble désormais faire partie intégrante de l'ADN berlinois avec toujours cette petite touche allemande. Un autre site très touristique à Berlin est l'ancienne entrée de la ville, le Bürgentor, présent en arrière-plan.

Enfin, Munich où j'ai pu (avec d'autres camarades vivant sous le soleil équatorial) pour la première fois voir de la NEIGE ! Toutes ces activités que je regardais avec envie à la télévision sont devenues réalité! Par exemple, ce bonhomme de neige, devenu pour une journée la mascotte du groupe ! Il fait très froid ! Agrandir l'image Oriane et ses amis sur la plus haute montagne d'Allemagne (© Oriane Ambougou)

Pour conclure, je dirais que cette expérience, outre le fait de m'avoir permis d'améliorer énormément mon niveau en allemand, m’a fait vivre une aventure humaine inoubliable et m'a ouvert de nouveaux horizons. Je pense y repartir, avec ma famille pour visiter ou peut-être même seule pour y étudier.»

Séjour d'Oriane

Devant le Mur de Berlin